Le Shiatsu, avant la médecine

Galets massage shiatsu

Galets massage shiatsu

Le shiatsu, bien qu’efficace pour atténuer nombre de maux (insomnie, stress, digestion, troubles de l’humeur, de la circulation, de la concentration, raideurs, …) travaille au mieux en amont, avant la maladie et ses symptômes.

Pour les orientaux, la maladie est la conséquence d’un déséquilibre énergétique trop longtemps négligé. Les médecins traditionnels chinois, ou japonais travaillent sur l’énergie, sur sa circulation. Ils considèrent en fait qu’un individu est en pleine santé si son énergie, son ki, circule librement dans l’organisme.

Pour que le ki circule sans entrave, il faut avoir un mode de vie sain, c’est à dire en accord avec la nature et les saisons, sans excès ni dans un sens ni dans l’autre. Or, nos modes de vie modernes nous coupent de la nature et nous créons des blocages par les habitudes que nous avons prises. Ceux-ci ne se manifestent pas nécessairement sous forme d’un symptôme auquel on peut coller une étiquette précise. On parlera de fatigue, de vague à l’âme, de déprime, de faiblesse, de pesanteur bref de “ça va pas trop mais je sais pas ce que j’ai”.

Mais ça va quand même, on fait aller… Alors on ne fait rien. Dans ces moments là, la meilleure chose à faire est de trouver une activité qui libère l’énergie. Yoga, Qi Gong, danse, marche, arts martiaux… Mais parfois ça ne suffit pas, ou on n’a pas le temps. On peut alors faire appel au shiatsu.

17 septembre 2012Lien Permanent Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *